Remèdes contre les verrues génitales ou « Sothiète »

461

Ces verrues génitales ou condylomes génitaux sont des infections sexuellement transmissibles. Le virus responsable de ces verrues génitales (également appelées condylomes génitaux ou crêtes de coq) est connu sous le nom de virus du papillome humain (VPH), et la plupart des personnes qui portent ce virus ne le savent même pas. Ce virus peut être contracté facilement dès les premiers attouchements sexuels.
Ce virus réussit à tromper l’organisme et à se loger dans ce qu’on appelle la verrue elle-même.

Où se situent ces verrues chez la personne ?
Chez la femme, elles apparaissent à l’extérieur et à l’intérieur du vagin, le col de l’utérus, l’utérus et autour de l’anus. Chez l’homme, les verrues sont également présentes sur le bout du pénis, la verge, la zone du scrotal et autour de l’anus. Les symptômes sont moins évidents que chez la femme. Les verrues génitales peuvent également se développer dans la bouche et la gorge d’une personne ayant eu des relations sexuelles buccales étant infectée.

Est ce que tous les types de virus HPV peuvent causer un cancer du col de l’utérus ?
Je dirais non. Vous savez, l’incidence du cancer du col de l’utérus est souvent associé à une irritation du col due à une infection virale du genre herpès ou papillomavirus (HPV ou human papilloma virus). La majorité des femmes souffrant de ce cancer ont été infectées par ce type de virus. Généralement le système immunitaire neutralise aisément le HPV et les tissus retrouvent leur état normal au bout de 6 à 12 mois. Des expositions multiples au HPV associent des infections répétées à des lésions chroniques des tissus perturbant la multiplication cellulaire et augmentant le risque cancérigène. Cependant, il existe plus de 100 génotypes de HPV. Une quinzaine de ces papillomavirus, dits à haut risque ou oncogènes, est associée au développement du cancer du col de l’utérus.

Comment faire le diagnostic ?
Par frottis cervico-vaginal

Remèdes
L’huile de ricin, pelure d’ananas, ngoun-ngoun, citronnelle.

Commentaires

comments

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here